Graciosa

  • Broderie typique de Graciosa
  • Église de Santa Cruz, dont les fondations remontent au XVIe siècle
  • Chapelle de Nossa Senhora da Ajuda, avec vue sur Santa Cruz et la mer
  • Moulin de pierre, témoignage d’une technologie séculaire
  • Les moulins de style hollandais, avec leurs toits rouges caractéristiques, sont des figures emblématiques de Graciosa
  • Paul, bassin d’eau potable, au centre de Santa Cruz

Patrimoine

Architecture

La nature et les éléments anthropiques qui composent le paysage de Graciosa semblent rechercher un vivre-ensemble harmonieux. Du haut du mirador du mont de Nossa Senhora da Ajuda, auprès d’une chapelle simple et digne, on peut voir les maisons blanches de Santa Cruz. À côté, on aperçoit des moulins à vent, et la résille des murs qui délimitent les parcelles de vigne. Avant de descendre jusqu’au bourg pour en apprécier les détails, remarquez une des plus curieuses associations entre l’esprit inventif de l’homme et la nature géologique des Açores : une arène, rigoureusement circulaire, plantée à l’intérieur d’un cratère volcanique.

Santa Cruz se distingue par ses maisons typiques et ses ruelles pavées, rayonnant à partir de la vaste place centrale, où se remarquent le kiosque à musique, des bassins d’eau saumâtre et des araucarias. L’église matrice du bourg date du XVIe siècle, mais une reconstruction plus tardive lui a conféré quelques traits baroques. Le patrimoine architectural de l’île est préservé dans divers types d’édifices, notamment églises, chapelles, maisons rurales, moulins à vent, et une curieuse « architecture d’eau » : un centenaire réseau de réservoirs et de conduites d’eau potable. Guadalupe, Luz et Vitória sont des lieux à visiter avec les sens en alerte. À Praia, des rideaux de dentelle épient derrière les fenêtres, des bateaux de pêche colorent le port, et les villageois saluent le visiteur. Des moulins restaurés aimantent les regards, de par leurs portes et fenêtres aux couleurs vives. Leur intérieur est destiné à un hébergement temporaire, en un exemple paradigmatique d’un tourisme qui sait mettre à profit l’héritage des siècles.

Culture

Le musée de Graciosa est constitué de six secteurs d’exposition, et présente une importante collection d’ethnographie locale. Il révèle des activités traditionnelles telles que l’agriculture, la vigne, la production de céréales, l’activité baleinière et des métiers anciens, par l’exposition d’équipements, d’outils et de documents historiques. Le noyau central montre l’intérieur meublé et décoré d’une maison typique de Graciosa. Des collections de monnaies, de cartes postales, de journaux et de photographies, entre autres, complètent le fonds du musée.

Artisanat

La tradition de l’égrenage du maïs est encore vivante sur les déjà rares burras (armatures de bois) que l’on peut voir au bord des routes. À Limeira, quelques agriculteurs mettent encore les épis à sécher sur une construction à quatre « pattes » et de forme triangulaire ; le pain de maïs est en général boulangé, cuit et consommé à la maison.

À l’association des artisans de Graciosa, à Santa Cruz, les portes sont ouvertes pour montrer les méthodes utilisées dans les broderies de lin à la main, encore réalisées avec un type de point très ancien et caractéristique de l’île.

Saillants

Lieux à Visiter