Santa Maria

  • "Biscoitos de orelha"
  • Caldo de nabos (soupe aux navets)
  • Vignes de São Lourenço

Nourriture et boissons

C’est de la terre que naît l’un des plats les plus symboliques de l’île : le bouillon de navets (caldo de nabos). Il est confectionné avec une espèce locale de navet, petite et sombre. Outre ce tubercule, on met dans l’eau de cuisson de la viande de porc, du lard frais, du chouriço et des patates douces. Le bouillon est versé dans l’assiette, sur des tranches de pain, et les autres ingrédients sont servis sur un plat séparé.

Les recettes de pâtisserie locale abondent. Les tigeladas (sorte de flans) sont communes dans la restauration, mais les desserts les plus typiques sont les cavacas, les suspiros (meringues), les melindres, les encanelados et les biscoitos de orelha (biscuits d’oreille), ainsi nommés à cause de leur forme.

Le melon de l’île a acquis une réputation de haute qualité au fil des temps. Parmi les saucisses traditionnelles, signalons l’existence d’une alheira de Santa Maria.

La tradition vinicole de l’île est largement abandonnée, mais il existe encore des familles produisant du vin de cheiro, provenant de raisin cultivé dans de petits vignobles entourés de pierre grise, pour une consommation essentiellement familiale. L’eau-de-vie et les liqueurs de fruits sont également réputées et ont une longue tradition.

Saillants